【悟空解密】假疫苗:医疗系统严重腐败 Un+ scandale de vaccin en Chine ?

几天前我们间接地通过【我不是药神】的上映及民众的反应,向各位透露了中国医疗系统的“不光明”(网民用词“黑暗”)

社会现状?此帖没有被删

这几天,【假疫苗】案轰动天朝,李克强总理出面要求“给全国人民一个明明白白的交代”,不过医疗系统的“黑暗”似乎不止这一黑点,从网上“风传”的帖子(没有被删,这在天朝是个“信息”)可以感觉到,是“社会缺乏阳光很久”了。越来越多的中国人民【怀念毛泽东时代】,当然,贪官们收红包办事的人,做的是【美国梦】

视频后面,深圳一妇产科护士,居然将产妇的肛门【缝闭】,因为她老公给的“红包”数量不是“市价” 🙁

上面视频是对这一切的报道与分析,后面是法国重要媒体的报道(是法语,不懂的快点学 🙂 )

注:视频及文章照片仅供参考,不代表我们赞成或反对

Le gouvernement chinois a appelé dimanche soir à des sanctions contre une industrie pharmaceutique alors que le pays est secoué par un double scandale de vaccins falsifiés ou défectueux.

Article ci-suit

注:这首歌名为“不要告诉他”(“不要跟他讲”),本为爱情故事,这里搬用歌名。【就要告诉你】 🙂

 

Chine : nouveau scandale autour de vaccins

«La firme a franchi la ligne rouge de l’éthique», a fustigé Li Kegiang, premier ministre chinois, dimanche soir dans un communiqué. Changsheng Biotechology, la deuxième compagnie pharmaceutique du pays, a falsifié des données pour pouvoir mettre sur le marché une série de vaccins contre la rage. Le scandale a éclaté la semaine dernière, lorsque les autorités de régulation des médicaments et des aliments ont découvert un certain nombre d’anomalies au cours d’une inspection, et ordonné la suspension de la production du produit.

Ce vaccin contre la rage est administré à des bébés dès trois mois. Il ne semble avoir fait aucune victime jusqu’à présent mais les autorités sanitaires ont ordonné à Changsheng d’en arrêter la production et de rappeler le produit. Ce n’est pas la première fois que Changsheng est confronté à des problèmes de qualité. L’an dernier, il a vendu 252.600 vaccins contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos ne répondant pas aux normes sanitaires, ont fait savoir vendredi les autorités de la province de Jilin.

«Peu importe quelles sont les entreprises ou les personnes impliquées, elles feront l’objet de sanctions sévères et nous ferons preuve d’une tolérance zéro», promet le premier ministre qui annonce également la création d’une commission d’enquête gouvernementale pour faire la lumière sur les pratiques de l’ensemble de la filière. L’annonce du gouvernement intervient alors que la nouvelle provoque un tollé sur les réseaux sociaux, de nombreux parents inquiets accusant les autorités sanitaires de laxisme vis-à-vis de normes incertaines. Il s’agissait lundi d’un des sujets les plus discutés sur le réseau social Sina Weibo.

Des scandales récurrents

孙咸泽,【三鹿】奶粉案被处罚,成为药品安全总监; SUN Xianze, l’homme du scandale du lait en poudre (2008), a eu la promotion (2016) : Le chef du buerau central de l’inspection des medicaments  ;(

La colère des populations est d’autant plus forte qu’elle se heurte à l’incertitude de savoir si elles ont ou non pu être vaccinées avec des produits incriminés. Des informations contradictoires circulent: la CFDA a ainsi annoncé que les doses de vaccins contre la rage n’avaient pas quitté l’entreprise alors que des médias d’État ont affirmé le contraire. Dans un éditorial publié lundi, le journal Global Times s’interroge sur la présence sur le marché de produits malgré les scandales passés: «Les gens ne comprennent pas pourquoi le pays n’a pas empêché la production d’un vaccin de qualité inférieure», observe le journal, pointant des «contrôles laxistes et des sanctions trop légères». Pékin a essayé ce week-end d’étoffer le scandale sur la toile, notamment en supprimant des articles et posts sur la messagerie WeChat.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel scandale éclate: des affaires semblables alimentent régulièrement la méfiance de l’opinion publique à l’égard des vaccins chinois. En 2013, sept nourrissons étaient morts après avoir reçu un vaccin contre l’hépatite B. Trois ans plus tôt, le pays avait été secoué par un immense scandale concernant la circulation de vaccins périmés ayant conduit à de nombreuses maladies.

加微信号:

微信 C21  News【世纪新闻】

信息 :网络媒体

编辑 :woukon

Check Also 推荐文章

【东西视记】30年前的北京天安门(下) Tiananmen (22) Le parti contre le peuple

Il y a trente ans, les étudiants chinois se soulevaient pour exiger la démocratie et …