【悟空解密】朝鲜金家三代崇拜一人 Kim a pour modele Mao

我们分析过:2018年平昌冬奥结束,北韩核导弹问题慢慢会复出

几天前,金正恩秘密访华。今晚南韩艺术家在平壤举行音乐会,金正恩夫妇及众领导参加。同一天,美韩举行一个月长的军事演习。四月底,美国总统与金正恩将“会晤”  。。。

很多人读不懂这是什么“危机” 🙁

实际回顾一下60年代的中国,在拥有核弹及卫星之前,当年的老大哥苏联千方百计阻止这一决心,制造各种困难封锁。美国没有变,始终千方百计地对中国进行封锁,威胁。

今天的北朝鲜,有点像当年的中国 。。。(请参考视频及后面法文稿子)

这里向各位介绍一视频,各位会成为“稀有”明晰【北朝危机】世人 🙂

朝鲜音乐家高唱【志愿军歌曲】,似乎在告诉今日中国政权:中国儿女的血,不是流给“美国佬”的,跟在美国屁股后面,顶多是只小狗,像海湾战争时的英国政府一样 🙁

这里是法国中学生准备会考时,关于“中国核武器”部分的文章。供参考

La menace nucléaire est devenue telle à la fin des années 50 que la nécessité de dialoguer pour éviter le pire s’impose de plus en plus comme une évidence pour les dirigeants des deux grands blocs. Les temps ont changé. Avec l’arrivée de Nikita Khrouchtchev au pouvoir en Union Soviétique en 1956, les relations avec les Etats-Unis se sont progressivement améliorées. C’est le temps de la coexistence pacifique.

Pourtant, une nouvelle inquiétude apparait au tournant des années 60 : la prolifération de l’arme nucléaire. Tant que seules les deux grandes puissances détiennent la bombe atomique, le risque de son emploi demeure limité. Mais un certain nombre de pays veulent à leur tour accéder à ce qui semble être à la fois un symbole de puissance et la meilleure garantie de dissuader un ennemi plus puissant de les envahir. Après la Grande Bretagne qui a réussi créer sa bombe en 1952, d’autres nations commencent à developper plus ou moins secrétement des recherches nucléaires militaires. La France, la Chine mais aussi la Suède, le Canada où Israël se lancent dans la foulée, dans de tels projets.

En 1957 les Nations Unies mettent en place une organisation spéciale l’Agence Internationale de l’Energie Atomique qui doit promouvoir l’énergie nucléaire mais en limiter les usages militaires. Cependant, malgré les bonnes intentions de façade, cette AIEA reste totalement inefficace en ces temps de guerre froide, même si elle tente de pousser les nations du monde vers la voie du désarmement.

En 1960, la France devient la quatrième nation atomique lorsqu’elle fait exploser “gerboise bleue”, sa bombe A dans le désert algérien. Nous consacrerons un chapitre spécial de cette série à la bombe française.

Puis, le 16 octobre 1964, c’est la Chine qui expérimente à son tour la bombe atomique. Elle veut cette arme car elle se méfie tout particulièrement des Etats-Unis qui ont menacé de recourir à des frappes atomiques contre elle lors de la guerre de Corée ou lorsque la question de la souveraineté de Taïwan était évoquée. Au départ, lorsqu’en 1956, la Chine communiste s’était lancée dans l’aventure nucléaire elle avait pu bénéficier de l’aide de l’allié soviétique qui lui avait fourni spécialistes et matières premières. Mais les relations avec Moscou se dégradent rapidement. Mao Ze Dong tient à ce que la Chine ne soit pas qu’un simple satelitte de l’URSS et reproche à Khrouchtchev sa politique de coexistance pacifique. A partir de 1959, la rupture est consommée et les Chinois doivent se débrouiller seuls. Leurs savants se mettent au travail dans le plus grand secret. L’essai, dont le nom de code est “596”, à lieu à Lop Nor, une zone isolée au Nord Est du pays et surprend tout le monde par sa rapidité. On ne croyait pas les Chinois capables d’une telle efficacité technologique. D’autant qu’il est suivi en 1967 par une bombe H. Désormais les 5 membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU sont des puissances nucléaires.

Pendant ce temps d’autres pays s’arment plus ou moins discrétement, c’est ainsi que les Suédois, pourtant neutres, mais très inquiets de la proximité soviétique, fabriquent une bombe atomique dans le plus grand secret. Le Canada développe lui aussi des centres de recherche très performants, L’Inde lance des projets nucléaires militaires à son tour après une défaite face à la Chine sur sa frontière himalayenne. Au Proche Orient, l’Egypte et Israël, en conflit déclaré, veulent aussi la bombe et commencent à travailler sur la question.

Désormais tout le monde veut sa bombe et le risque de voir celle-ci utilisée augmente proportionnellement. D’autant que tous ces pays ne sont pas particulièrement stables politiquement. Qui sait entre les mains de qui l’arme atomique peut tomber. Il n’y aura pas toujours un James Bond pour arrêter, comme au cinéma, le compte à rebours fatidique !

加微信号:

微信 C21  News【世纪新闻】

信息 :网络

编辑 :woukon

Check Also 推荐文章

【国际参考】中美贸易战最热 200 公里 200km les plus chauds du conflit Sino-USA

川普对中国产品加 25% 税后,中国南部厂商开始考虑“南下” 已经在越南等国家设有基地的厂商大发“灾难财”。为避免 25% 美国关税的中国厂商,迅速去越南寻找“商机”,企图利用越南“洗产地”贴标签继续马云式骗局 越南政府不想被卷入 “40个强盗”名列,美国严查 阿里式骗局厂商 与此同时,亚太地区发生很多事件应引起各位关注。上面是某墙外华语媒体的视频,供参考 中美霸权冲突(很多人称之“贸易战”)以来,美方两次推延加税日期,给中国方面时间进行组织调整,需要时修改推出法 ...