【国际参考】法国央视纪录片:“最后红色王子” Corée : le dernier prince rouge

Qui est vraiment Kim Jong-un, ce jeune homme joufflu, aussitôt intronisé dictateur à la mort subite de Kim Jong-Il, son illustre père il y a quatre ans ? Voici la vidéo qui tente de donner une réponse

Présenté comme une «marionnette» de la vieille garde lors de son accession au pouvoir en 2011, le dictateur nord-coréen s’est imposé sur la scène internationale.
NB: Les textes sont à la suite …

2018年,天朝领导出于“智算”还是因为“赌气”,帮助美国对朝鲜进行【制裁】

金正恩利用南韩冬奥之机,参加冬奥并派出“啦啦队”进行【突围】。我们称它“啦啦队外交”,随例“乒乓球”外交

接着就是一系列【历史性外交】活动,使得人们打开眼界。法国央视文化台 ARTE 几年前对“刚上台”的金正恩进行了报道,上面是视频,至2020年2月有效

年轻时的金正恩

金正恩文在寅三八线会晤后,特朗普放话要见“火箭胖”。在美国“贸易战”的威胁下,中国突然改变姿态,接待金正恩

【金特新加坡】协议签订后,美国对北韩改变姿态,决定取消每年多次的“军事演习”

金正恩在短短【三个月三次会晤】天朝领导

网上有人配词——习:弃核得慢慢来。金:当然。习:这两年先跟美国人谈撤萨德。金:萨德没用。习:对我威胁很大啊。金:是吗?那咋谈啊?习:不会亏待你的。金:咱们先弄合作吧。习:(心里骂道)小兔崽子。金:(心里得意)跟我玩?

下面是法广文章介绍“人们知道的金正恩”,天朝法广被封,这里转发  🙂

注:仅供参考,不代表我们赞成或反对

Ce que l’on croit savoir de Kim Jong Un

Un temps moqué pour sa coiffure aérienne et traité de « petit homme-fusée » ou de « petit gros » par Donald Trump, le numéro 1 coréen Kim Jung Un passerait presque, alors que se tient le sommet historique de Singapour, pour un grand de ce monde doublé d’un stratège hors pair.

Et pourtant, jusqu’à sa rencontre récente avec l’ancien patron de la CIA et chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, bien peu d’Occidentaux pouvaient se vanter de connaître ce jeune homme aux manettes de la dernière dictature stalinienne de la planète dotée, selon toute probabilité, de l’arme nucléaire.

Un tel homme peut-il changer la marche du monde ? La réponse tient sans doute à la personnalité du leader qui tient elle de la légende tant les témoignages sont rares. Revue de ce que l’on croit savoir sur Kim Jong Un.

Il a l’âge du Christ

Kim Jong Un n’a qu’une trentaine d’années – son âge n’est pas connu avec certitude -, ce qui fait de lui l’un des chefs d’Etat les plus jeunes du monde. Vraisemblablement arrivé au pouvoir à l’âge de 27 ans, il a désormais six ans d’expérience.

Il est l’héritier d’une dynastie

Il a succédé à son père Kim Jong Il, décédé prématurément en 2011, à l’âge d’une cinquantaine d’années, lui-même ayant succédé à son père Kim Il Sung, père de la Corée communiste, disparu en 1994. Troisième fils, de Kim Jong Il, Kim Jong Un était le plus jeune mais c’est lui qui a été choisi pour perpétuer la dynastie rouge.

Sa mère était Japonaise

Dans un pays où le nationalisme est élevé au rang des beaux-arts, les origines de la mère de Kim Jong Un n’ont jamais été criées sur les toits. Ko Yong-hui, parfois présentée comme le grand amour de son dictateur de père, est morte lorsqu’il avait 20 ans. « C’était une danseuse, elle savait exprimer ses sentiments par les gestes. Elle lui a transmis sa personnalité extravertie, ce don inné pour la communication », assure Michael Madden, du site North Korea Leadership Watch, cité par le journaliste du Figaro Sébastien Falletti auteur de « La Piste Kim » (Equateurs).

Kim en Suisse

Il a fait des études en Suisse

Kim Jong Un a fait ses études primaires et secondaires en Europe, dans deux écoles de la Confédération suisse, l’école internationale de Gümlingen puis une école publique, à Liebefeld, près de Berne. Il y aurait passé plus de neuf ans entre 1991 et 2001 selon le journal Le Matin.

« Il voulait gagner tous les matches, raconte à Franceinfo un de ses anciens camarades, qui se souvient de sa passion pour le basket, Michael Jordan et les Chicago Bulls. Il avait un jeu agressif. Il n’était pas méchant avec les autres joueurs mais il jouait avec beaucoup de passion. On voulait tous être dans son équipe parce qu’il était très bon, notamment pour tirer les paniers à trois points. »

Celui qui passait à l’époque pour un fils de diplomate s’était moins fait remarquer pour ses notes – modestes – que pour ses absences entre deux séjours au ski ou sur la Côte d’Azur. De retour à Pyongyang, Kim Jong Un est, selon sa biographie officielle, sorti en 2006 diplômé de l’université militaire Kim Il Sung. De son séjour en Europe, il aurait gardé le goût pour le fromage suisse et sans doute une idée de l’image déplorable de son pays dans le reste du monde.

Kim et sa femme

Il a une jolie femme

La première apparition en 2012 de la camarade Ri Sol-ju à l’occasion d’un concert de gala, vêtue d’un ensemble style Chanel, a fait sensation. Dans la très cloisonnée Corée du Nord, on ne faisait pas jusqu’à présent étalage de first ladies. Le père de Kim Jong Un a la réputation d’avoir eu trois épouses et fréquenté de nombreuses reines de beauté mais aucune n’a eu le haut de l’affiche. Le 15 avril 2018, Mme Kim a officiellement reçu le titre de Première dame de la République populaire démocratique de Corée. Le basketteur américain Dennis Rodman assure avoir tenu dans ses bras la fille de Kim Jong Un, deux autres enfants auraient suivi selon les services de renseignement.

Kim et sa soeur avec Trump

Il a une sœur presque aussi célèbre que lui

La sœur du leader nord-coréen, Kim Yo Jong, s’est imposée comme une de ses plus proches conseillères. Elle était son émissaire aux JO d’hiver au Sud puis à ses côtés lors du sommet intercoréen de Panmunjom, dans la DMZ, et lors de sa rencontre avec le président chinois Xi Jinping à Dalian. Chargée de la Propagande, elle mettrait en scène la vie de son frère. Elle est surtout l’une des rares femmes à avoir sa place au politburo du parti.

Il a fait tuer son oncle

Jeune dirigeant, Kim Jong Un a montré qu’il savait faire preuve d’autorité et même se montrer impitoyable. Ces derniers jours, la Corée du Nord a fait état du remplacement brutal du chef d’état-major général et du ministre de la Défense. Mais ce ne sont que les dernières victimes du dictateur de Pyongyang, dont plusieurs dizaines ont payé de leur vie selon le New York Times. Personne dans la capitale du Nord n’a oublié comment Kim a fait exécuter en 2013 son oncle Jang Song Thaek pour trahison. Considéré comme son mentor et le numéro 2 officieux du régime, il n’a pas eu le temps de lui faire de l’ombre. Le demi-frère de Kim, Kim Jong Nam a quant à lui été assassiné en 2017 à Kuala Lumpur, un crime largement imputé à Pyongyang.

视频文章照片等等仅作参考,不代表本站观点

加微信号:

微信 C21  News【世纪新闻】

信息 :网络媒体

编辑 :woukon

Check Also 推荐文章

【国际参考】中美贸易战最热 200 公里 200km les plus chauds du conflit Sino-USA

川普对中国产品加 25% 税后,中国南部厂商开始考虑“南下” 已经在越南等国家设有基地的厂商大发“灾难财”。为避免 25% 美国关税的中国厂商,迅速去越南寻找“商机”,企图利用越南“洗产地”贴标签继续马云式骗局 越南政府不想被卷入 “40个强盗”名列,美国严查 阿里式骗局厂商 与此同时,亚太地区发生很多事件应引起各位关注。上面是某墙外华语媒体的视频,供参考 中美霸权冲突(很多人称之“贸易战”)以来,美方两次推延加税日期,给中国方面时间进行组织调整,需要时修改推出法 ...